analyse et réinformation cellulaire

Comment se déroule une séance

Chaque séance s'effectue suivant un protocole rigoureux dérivé de l'auriculomédecine, utilisant donc la prise de pouls et l'emploi de filtres fréquentiels. Basée sur la mémoire cellulaire et la résonance vibratoire, elle intègre également d'autres notions (chakras, méridiens, etc.) en les rendant tout-à-fait complémentaires car elles agissent en synergie les unes avec les autres. Ceci permet d'avoir une vision globale de l'état du patient.

Ce protocole permet d'aller étape par étape jusqu'à la cause profonde du mal-être qui a engendré le dysfonctionnement physique ou psychique. Il se déroule en trois temps :

1 - L'investigation qui permet d'aller rechercher les causes du dysfonctionnement. Celle-ci se fait à l'aide des filtres fréquentiels qui sont des détecteurs très précis ;

2 - La levée des barrages énergétiques. En fonction des notions de fréquence et de résonance, une réharmonisation simple et efficace du dérèglement énergétique qui est à la base du mal-être est effectuée à l'aide de diapasons ;

3 - La verbalisation. Car tout ceci permet de rendre possible l'interprétation et la compréhension de l'origine des troubles dans un langage clair, ce qui entraîne une prise de conscience salutaire de la part de la personne concernée.

Il est souvent nécessaire de prévoir quelques séances (espacées de quatre à six semaines chacune) pour faire une analyse complète et une réharmonisation définitive.

La séance se termine par l'indication précise de remèdes (par exemple homéopathie, fleurs de Bach, oligo-éléments, spagyrie ou autres) ou par l'orientation, s'il y a lieu, vers le médecin ou vers d'autres techniques thérapeutiques comme l'ostéopathie, la psychogénéalogie, les massages anti-stress, etc., techniques qui vont soit consolider les acquis, soit permettre de continuer le travail en prenant une direction différente plus adaptée pour le patient à ce moment de sa progression.

Précisons encore que l'A.R.C. n'est pas concurrente de la médecine officielle, bien au contraire, puisqu'elle permet une grande facilitation des effets de tous les autres traitements, y compris bien sûr ceux de la médecine allopathique.

Copyright : vous pouvez copier.